Accueil > Programmes > Bachelier conseiller conjugal et familial > Témoignages

Témoignages

Ils ont choisi de devenir Conseiller conjugal et familial

  • Anne-Marie est infirmière sociale. Elle travaille actuellement dans un centre médico-social du Brabant wallon. Par le choix du baccalauréat en conseil conjugal et familial, elle veut élargir son approche globale des personnes et des familles en difficulté.
  • Marc cherche de nouveaux débouchés professionnels. Après deux ans de stage en maison de repos, il y a été engagé et a créé des groupes de paroles sur les questions relationnelles, familiales, affectives et sexuelles. Les pensionnaires sont assidus à ses réunions, plusieurs familles intéressées et l’équipe apprécie les opportunités de tels échanges : cela améliore le climat de la maison.
  • Zia est responsable d’un service d’aide sociale en plein cœur de Bruxelles. Chaque jour, elle constate combien les personnes en situation précaire cumulent les problèmes matériels, de santé et relationnelles. Grâce à ses études, elle veut pouvoir utiliser et partager avec ses collaborateurs des méthodes d’aide et d’action qui prennent mieux en compte les dimensions relationnelles et familiales des couples ou des personnes qui s’adressent au service.
  • Sylvie, enseignante à Ixelles souhaite, en reprenant ces études, ajouter une corde à son arc. Se donner la possibilité de réorienter sa carrière justifie son investissement dans cette formation.
  • Marie-Laure a obtenu son diplôme de pharmacie en Afrique. Réfugiée en Belgique, elle voudrait contribuer à l’intégration des femmes africaines en Belgique. Elle sera bientôt Bachelier Conseiller conjugal et familial et pourra même aller travailler dans d’autres pays européens.
  • Claire a été engagée au Centre de planning familial de Tournai après avoir réussi ses études de Conseiller conjugal et familial. Au planning, elle réalise les entretiens d’accueil et d’analyse de la demande. Elle participe régulièrement à des animations dans l’enseignement secondaire. Après avoir élevé ses enfants, elle voulait retravailler.